Bizerte: pour un tourisme alternatif

Piloté, en Tunisie, par  l’Union nationale de la femme tunisienne ( UNFT ) et l’Association de développement du patrimoine et du Tourisme, le projet «Réseau méditerranéen ouvert du tourisme durable» entamera son activité ce mardi 2 décembre à Ghar El Melh, dans le gouvernorat de Bizerte, par des rencontres avec des femmes artisanes. Le projet en question bénéficie du financement du programme de coopération euro-méditerranéen « Bassin maritime Méditerranée ».

Le projet vise à développer un réseau d’opérateurs dans des niches d’offres touristiques locales, patrimoniales et durables hors des circuits gérés par les tour-opérateurs internationaux et le tourisme de masse. Sept pays participeront à ce projet  : l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Palestine, la Tunisie et la Cisjordanie.

Il convient de noter que les communautés et les petites entreprises déjà identifiées dans la région seront renforcées par leur organisation en réseaux permanents en connexion avec leurs homologues méditerranéens et supportés par des structures d’appui pour les rendre compétitives sur le marché international, par la mise en place d’une plateforme d’e-Learning, par des formations dispensées aux formateurs tunisiens et par la promotion des produits touristiques alternatifs sur de nouveaux marchés (russe, chinois, japonais et indien).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here