Tunis : Ennahdha changera-t-il de camp au second tour ?

Dans une déclaration accordée aujourd’hui aux médias, et ce, à l’occasion de sa participation à une réunion tenue dans le cadre du Dialogue national, Rached Ghannouchi a réaffirmé que le mouvement Ennahdha campe toujours sur ses positions, à savoir garder la même distance par rapport à tous les candidats à la présidentielle.

Cependant, le leader d’Ennahdha a déclaré qu’au second tour,  il est possible que les instances du parti décident de soutenir un des deux candidats.

Evoquant le sujet de la lettre envoyée par Moncef Marzouki à Béji Caïd Essebsi lui demandant de former le prochain gouvernement, Rached Ghannouchi a déclaré que  » le pays serait devant une crise », avant d’affirmer que le Dialogue national œuvrera pour trouver une solution. 

Notons que l’article 89 de la Constitution tunisienne stipule que « dans un délai d’une semaine après la proclamation des résultats définitifs des élections, le Président de la République charge le candidat du parti politique ou de la coalition électorale ayant obtenu le plus grand nombre de sièges au sein de l’Assemblée des représentants du peuple de former le nouveau gouvernement dans un délai d’un mois pouvant être prorogé une seule fois. En cas d’égalité du nombre des sièges, la nomination s’effectue selon le nombre de voix obtenues. »      

Ennahdha avait toujours déclaré qu’il accordait toute la liberté à ses sympathisants et partisans de soutenir le candidat qu’ils jugeraient le plus idoine pour le processus démocratique, et ce, lors de la dernière réunion du Conseil de la Choura le 7 novembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here