Tunisie-Instance Vérité et Dignité : troisième démission en six mois et ce n’est pas fini

Boursali vérite dignité L'Economiste MaghrébinEt de trois : après la démission de Khemaïs Chammeri et celle d’Azouz Chaoueli de l’Instance  Vérité et  Dignité, Noura Boursali a présenté sa démission dans la journée du lundi 10 novembre 2014, même si le Conseil de l’Instance ne l’a pas encore acceptée officiellement.

Ex-journaliste, universitaire et essayiste, Mme Boursali appelait à la réorganisation de la composition de l’Instance et, surtout, au limogeage de la présidente de l’Instance, Sihem Ben Sedrine, dont les pratiques sont jugées  « dictatoriales », puisqu’elle s’est octroyée la prérogative de prendre les décisions en ne daignant  consulter aucune partie, selon ses détracteurs.

L’Instance Vérité et Dignité est formée de 15 membres qui ont été choisis par les députés de l’Assemblée Nationale Constituante au cours du mois de mai 2014.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here