Tunisie – Ben Jaafar : président ou arbitre ?

Mustapha Ben Jaafar, candidat à l’élection présidentielle du parti Ettakatol et Président de l’Assemblée nationale constituante, s’est exprimé sur la décision du mouvement Ennahdha de ne soutenir aucun candidat à la présidentielle, en indiquant que ce n’était pas la bonne chose à faire et qu’il fallait que le mouvement prenne une position claire.

Pour MBJ, les Tunisiens « peuvent encore se ressaisir et voter pour lui », vu qu’il est capable de les rassembler tous comme « il l’a déjà réalisé quand il présidait l’ANC. »

Lors de son meeting populaire dans la ville du Kef, le candidat a exprimé ses inquiétudes quant au « danger du règne d’un seul parti sur toutes les institutions de l’Etat » ce qui nécessite, toujours selon MBJ, que le futur Président de la République ait un rôle « d’arbitre ».

Mustapha Ben Jaafar a appelé à l’unification des Tunisiens, en soulignant leur importance dans la construction de la future Tunisie, et ce sans marginalisation ni exclusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here