Bochra Bel Hadj Hmida à l’Economiste Maghrébin : Ennahdha est loin d’être neutre !

La militante du parti Nidaa Tounes et députée au futur parlement tunisien, Bochra Bel Hadj Hmida, s’est exprimée sur la décision du Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha de ne soutenir aucun candidat à la présidentielle. Pour maître Bel Hadj Hmida, le mouvement d’Ennahdha est tout sauf neutre quant à cette élection.

La députée rappelle l’idée du président consensuel, idée initiée et appuyée par Ennahdha ; un appel pour choisir une personnalité nationale pour éviter l’élection présidentielle et afin d’unir tous les Tunisiens. Idée qui a été rejetée par la majorité des partis, Nidaa Tounes entre autres.

Bochra Bel Hadj Hmida met aussi l’accent sur l’initiative lancée par Mustapha Ben Jaafar, candidat d’Ettakatol à l’élection présidentielle, qui voulait que la « famille démocrate » choisisse un seul candidat pour le soutenir, afin qu’il ait ses chances contre le « danger du retour de la dictature qui passe par un parti ayant le pouvoir sur toutes les institutions de l’Etat. »

« Une grande partie du mouvement Ennahdha votera pour Moncef Marzouki », ajoute la députée qui assure que cette décision n’est qu’une nouvelle stratégie de la part du mouvement islamiste.

Il est à rappeler que Imed Daïmi, secrétaire général du CPR, a assuré, lors d’un meeting populaire tenu à Mednine, que les militants et sympathisants d’Ennahdha ne voteront que pour le président sortant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here