Tunis : Devoir national ou campagne électorale oblige ?

Moncef Marzouki, président provisoire de la République Tunisienne, a visité en ce jeudi 6 novembre les soldats blessés lors de l’incident d’hier au Kef et qui ont été transportés à l’Hôpital militaire de Tunis.

Dans un communiqué de la Présidence de la République, M. Moncef Marzouki a salué le courage de l’Armée nationale en indiquant que la Tunisie allait vaincre le terrorisme grâce à la résistance des agents de la Défense et de l’Intérieur.

Il est commun que le président de la République fasse ce genre de visite à l’issue de chaque attaque terroristes, mais, étant donné que le président provisoire est en même temps candidat à la présidentielle qui auront lieu dans quelques semaines, on est tout-de-même amenés à se poser la question : Monsieur le président le fait-il par devoir national ou campagne électorale oblige ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here