Législatives : Le plus jeune candidat mise sur les jeunes

Le plus jeune candidat aux élections législatives, Mokdad El Béhi, tête de la  liste indépendante «la souveraineté» de Ben Arous, a expliqué qu’il compte sur le soutien des jeunes qui  sont, d’après lui, dignes de représentativité dans le prochain paysage politique.

Le jeune candidat, militant de la société civile en tant que secrétaire général régional de l’Organisation de la jeunesse tunisienne et fondateur de l’association «Un cri pour la promotion des quartiers populaires», considère que la scène sociale est un espace qui s’est transformé, avec la révolution tunisienne, en moteur de l’action pour le développement des énergies, surtout celles des jeunes qui cherchent des tribunes pour la participation positive au service de la patrie.

M. El Béhi a indiqué que l’action dans le domaine associatif  l’a incité à présenter sa candidature aux élections, soulignant œuvrer pour défendre les préoccupations et les attentes des jeunes, demandant aux politiciens d’arrêter «la mercantilisation de la cause des jeunes» et de chercher des solutions pratiques à leurs problèmes.

Il a, à cet égard, précisé que parmi ses objectifs figurent la création d’un fonds national pour le chômage, la formation d’un conseil régional de la jeunesse et l’élection des autorités locales et régionales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here