Le Mouvement du peuple est contraire au travail des étudiants

Revenant sur le programme socioéconomique de son parti pour les élections législatives,  Abdelmajid Hammami, tête de liste du Mouvement du Peuple à Tunis 1, a affirmé que le Mouvement du peuple s’intéresse à la situation des jeunes Tunisiens : «  Les jeunes Tunisiens ont été marginalisés économiquement et souffrent au niveau culturel à cause d’un système éducatif importé ».

Sa conception de l’enseignement plaide pour un dévouement  total de l’étudiant à ses études  jusqu’à l’obtention du diplôme. Ce qui ne serait pas possible si l’étudiant partage son temps avec un emploi rémunéré.

Revenant sur le marché de l’emploi, Abdelmajid Hammami déclare que l’Etat doit élaborer une stratégie pour le recrutement malgré son incapacité à recruter tous les diplômés et à préparer un terrain propice à l’investissement.

Il s’est par ailleurs prononcé pour l’application de la nouvelle Constitution, notamment en ce qui concerne la « discrimination positive » et ce par le biais des Conseils régionaux élus au fait des problèmes de chaque région.

Enfin, il  a appelé l’Etat à rendre publics tous les détails relatifs aux rapports et comptes sur l’endettement extérieur ainsi que les crédits contractés après la révolution, dans un souci de transparence à l’égard des Tunisiens, lors de son passage sur les ondes d’Express fm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here