Tunis – Cour des Comptes : difficultés du contrôle du financement des partis politiques

La Cour des Comptes rencontre des difficultés pour déterminer les sources de financement des partis. Ces difficultés sont justifiées par l’application partielle du décret-loi 2011-87 portant organisation des partis politiques.

Dans ce sens, la Cour des Comptes va avancer une batterie de recommandations pour réviser les textes juridiques et mieux expliciter les dispositions de ce décret-loi.

L’objectif est de contraindre les partis politiques à faire preuve d’un surcroît de transparence dans la publication de leurs rapports financiers. Sachant que la Cour des Comptes est prête à contrôler le financement des campagnes des élections présidentielle et législatives et le versement des subventions publiques allouées aux listes électorales et aux candidats à la présidentielle.

Pour ce faire, un guide de procédure et une application informatique ont été mis en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here