Tunis – Job Conect 2014 : jeunes à vos CV!

80 entreprises et 1300 offres d’emplois sont les chiffres majeurs qui illustrent l’ampleur de la deuxième édition du forum Job Conect 2014, tenue aujourd’hui au Palais des congrès à Tunis. Une foule de demandeurs d’emploi attendait, muni de leur cv, pour accéder à la salle principale où les responsables de recrutement étaient présents. Jeunes et moins jeunes, femmes et hommes se bousculent joyeusement afin d’entrer. Ainsi se sont rencontrés deux mondes : celui de l’entreprise et celui de l’université.

Interpellé par leconomistemaghrebin.com, Tarek Chérif, président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie ( CONECT ), organisateur de l’événement a rappelé dans son mot inaugural la réussite de la première édition, tenue en 2013 et a affirmé que 80 entreprises ont participé à ce salon contre 70 l’an passé ;  et de rappeler que le forum précédent a pu embaucher 350 jeunes. « Nous avons fait de notre mieux pour faire réussir cet événement, notamment dans ce contexte », estime-t-il.

Demandeurs d'emploi Job Conect 2014 l'Economiste Maghrébin

Répondant à notre question sur son avis sur la relation entre entreprise et université, il a estimé qu’il reste beaucoup à faire sur ce terrain : « Nous avons mis en place un  programme stratégique pour former les jeunes diplômés dans plusieurs disciplines, afin qu’ils puissent intégrer le marché du travail et répondre ses exigences et aux attentes des dirigeants des entreprises. Il a insisté sur la gratuité de cette formation, d’ailleurs ce programme a été lancé en collaboration avec le Fonds d’amitié qatari (QFF) et vise à créer plus que 500 entreprises et 4500 emplois directs, sur une période de trois ans.

Hafedh Laamouri, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle nous a déclaré que l’embauche des 241 mille demandeurs d’emploi diplômé de l’enseignement supérieur est l’une des plus grandes problématiques et un défi à relever. Quand le nombre des chômeurs augmente, l’Etat doit établir une politique sectorielle de l’embauche, dit-t-il ;  avant de rappeler que plusieurs avantages seront accordés aux entreprises qui recruteront les diplômés de l’enseignement supérieur. Parmi les entreprises participant à l’événement, citons Ooredoo, Hp et Total.

Nous sommes allés à la rencontre de Badreddine Ben Khmiri, responsable de recrutement à Ooredoo, dans le stand dédié à cette entreprise, qui nous a reçus chaleureusement. Ce jeune cadre estime qu’il pourrait recevoir plus que 1000 cv dans son stand. « Bien entendu tous les cv seront examinés sérieusement afin d’en garder les meilleurs profils », affirme-t-il avec assurance. Cependant, Badreddine Ben Khmiri a estimé que cette méthode de recrutement demeure très classique et traditionnelle à l’ère du numérique. « Par le biais des réseaux professionnels sur le net, le demandeur d’emploi n’a plus besoin d’envoyer son cv, puisqu’il devient consultable pour tous les dirigeants, chef d’entreprises et responsable de recrutement via le net ».

Concernant, Fayza Mrabet, responsable des ressources humaines à Total Tunisie, la présence de ces entreprises s’inscrit dans le cadre du recrutement et de la responsabilité sociétale de l’entreprise. D’ailleurs, cette responsable a affirmé qu’elle a trouvé des profils très intéressants qu’elle compte recruter. Revenant sur le contact avec les demandeurs d’emploi, elle a affirmé que la plupart d’entre eux n’ont pas encore vécu leur première expérience professionnelle, ce qui pose une difficulté dans l’admission des candidatures, surtout dans une multinationale comme Total. « Ces jeunes savent très bien parler aux responsable de recrutement et n’ont pas de souci de communication sur ce point-là », dit-t-elle.

« Nous disons au marché tunisien que nous sommes encore là, que le marché n’est pas fermé. Et pour montrer que nous sommes là, nous cherchons toujours à recruter des demandeurs d’emploi anglophones ayant du potentiel et qui veulent le développer », déclare Farah Chenguel, responsable de recrutement à HP.  Le deuxième message qui émane de cette participation à l’événement est que «  Hp est là et ne compte pas quitter la Tunisie mais veut encourager l’emploi en Tunisie. Sachez que nous sommes fiers du centre de Tunis car c’est un centre de compétence » ajoute-t-elle. Répondant à notre question sur la possibilité de recrutement au cours de cet événement, elle a affirmé qu’elle est en quête de qualité et non de quantité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here