Tunis – CPR : liaisons dangereuses entre argent et partis politiques

corruption-tunisieLe Congrès pour la République (CPR) a, dans un communiqué signé par son secrétaire général Imed Daïmi, exprimé sa préoccupation quant à des informations confirmées liées à des pratiques frauduleuses et des liaisons dangereuses entre argent et certains partis politiques  dans certaines régions du pays. « Certaines personnes essayent d’orienter et faire pression sur des catégories sociales nécessiteuses », lit-on dans le communiqué du CPR.

Le CPR a, par ailleurs, appelé l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) à renforcer davantage le contrôle pour faire face à l’argent politique utilisé à des fins de malversations.

Le CPR a également appelé les partis  politiques, les composantes de la société civile et les médias indépendants à mettre l’accent sur ces pratiques.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here