Davos – Compétitivité: l’Algérie gagne 21places

Grâce à la « solidité de sa situation macroéconomique », l’ Algérie a progressé de 21 places dans le classement mondial de la compétitivité publié par le Forum économique mondial (WEF) pour occuper le 79e rang.

Ce classement global de compétitivité intègre 114 indicateurs regroupés dans 12 catégories, dont l’environnement macroéconomique dans lequel l’Algérie occupe la 11e place parmi les 114 pays étudiés. Sur le critère de la taille du marché, l’ Algérie est classé 47e mondialement.

Selon le rapport de la WEF, cette performance de l’économie algérienne s’explique notamment par les avancés enregistrées dans les secteurs de l’éducation, l’enseignement et la santé, notamment les efforts consentis en matière de prévention contre le sida et le paludisme.

Revers de la médaille : le rapport du Forum recommande une meilleure prise en charge du secteur financier qui occupe  la 133 e place selon l’indice de la disponibilité des services financiers, la 133 e place en matière de solidité du système bancaire et la 72 e place concernant la facilité d’octroi de crédits.

Concernant les infrastructures de base, l’ Algérie est classée 107e à l’échelle mondiale, indique le même rapport, notant la mauvaise qualité des routes (107e place) des ports (117e place) et des infrastructures du transport aérien (128e place).

Rappelons que pour la sixième fois consécutive, la Suisse occupe le premier rang du classement, suivie de Singapour, des Etats-Unis et de la Finlande.

A l’échelle arabe, les Emirats Arabes Unis (12e) prennent la tête, devant le Qatar (16e) et l’Arabie Saoudite (24e).

Algérie classement WEF compétitivité L'Economiste Maghrébin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here