Irak : les Kurdes reprennent du terrain aux djihadistes de l’EI

Avec l’appui des aviations irakienne et américaine, qui a mené plus de 90 raids, les forces kurdes peshmergas ont réussi à reprendre trois villages au nord-est de Bagdad, des mains de djihadistes de l’État islamique (EI).

Ces derniers se sont emparés de larges pans du territoire irakien après avoir lancé le 9 juin une offensive fulgurante en Irak, mettant en déroute l’armée irakienne et occupant le plus grand barrage de Mossoul, menaçant ainsi de couper l’électricité et même d’inonder, comble de l’horreur, les villes avoisinantes.

Ce lundi, les forces kurdes, ont repris aux djihadistes trois villages de la région de Jalawla, dans la province de Diyala (Est), ainsi que l’une des routes principales utilisées par les insurgés pour transporter combattants, matériel et vivres. Les troupes kurdes sont en outre sur le point de contrôler toutes les entrées de la ville de Jalawla, qu’elles cherchent à reprendre à l’EI depuis des semaines. Plus au nord, les insurgés ont lancé deux attaques contre la ville majoritairement chiite de Touz Khourmatou, à 175 km au nord de Bagdad.

Les forces kurdes, soutenues là aussi par l’aviation irakienne, ont repoussé les deux assauts menés dans la nuit de dimanche à lundi puis lundi matin.
Rappelons que les Américains ont lancé le 8 août une campagne de frappes aériennes contre les djihadistes qui gagnaient du terrain sur les peshmergas et menaçaient Erbil, la capitale du Kurdistan irakien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here