Tunisie – Augmentations salariales : l’UGTT contre l’augmentation des prix

L’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat ( UTICA ) et l’Union générale tunisienne du travail ( UGTT ) ont signé une convention qui porte sur les augmentations salariales dans le secteur privé, hier, le 23 juin, au palais du gouvernement.  

Intervenant devant un auditoire de journalistes, Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, a déclaré que malgré le contexte économique difficile, la convention a été signée et a précisé que les augmentations salariales doivent rimer avec la productivité et apporter une valeur ajoutée.

Elle a indiqué que pour la première fois dans l’histoire de la Tunisie, deux comités ont été formés conjointement entre l’UGTT et l’UTICA pour étudier la problématique du pouvoir d’achat et la problématique de la productivité. « Les travaux des deux comités prendront fin en octobre prochain », a-t-elle confirmé.

Cédant la parole à Houcine Abassi, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail ( UGTT ), a rappelé que sept conventions signées avec des Chambres de l’UTICA ne sont pas entrées en vigueur : « Signer des conventions sans les exécuter n’a aucune valeur », dit-t-il fermement.

Revenant, sur les augmentations salariales, il n’a pas caché son inquiétude dans le cas où les augmentations salariales seraient suivies d’augmentations des prix. M. Abassi a expliqué que des accords-cadre seront signés avec la Fédération des agences de voyages, la Fédération des hôtels et les établissements médiatiques pour les augmentations salariales.

En conclusion, le secrétaire général de l’UGTT a tenu à préciser que les fonctionnaires et les chefs d’entreprise doivent œuvrer ensemble pour une meilleure productivité et le développement de leurs institutions.                          

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here