Tunis : 100 MDT dédiés au renforcement des PME en difficultés économiques

«Afin d’impulser l’investissement, 100 millions de dinars ont été consacrés pour le sauvetage des entreprises, notamment les PME en difficultés économiques depuis 2011. Ce fonds de sauvetage s’inscrit dans le cadre d’un programme de renforcement de 200 PME créatrices de 5000 postes d’emploi, qui sera lancé le 1er juillet 2014», a déclaré Hakim Ben Hammouda, ministre de l’Economie et des Finances, lors d’un briefing de presse tenu ce matin 23 juin 2014.

Présente durant cette rencontre, Souhir Taktak, PDG de la BFPME,  a annoncé que le programme de renforcement des PME en difficultés économiques est basé sur cinq mécanismes de financement participatif que sont  le fonds de diagnostic d’accompagnement et d’assistance, le fonds de renforcement des fonds propres, le fonds de crédit, le fonds crédit participatif et le fonds de garantie (ministère de l’Economie et des Finances, BFPME, BTS, Sotugar, Sicars régionales).

Ces mécanismes sont destinés, en priorité, aux PME à une forte capacité d’emploi, actives dans l’intérieur du pays et qui respectent les règles de transparence et de la bonne gouvernance, mais à condition que leur chiffre d’affaires ne dépasse pas 10 mille dinars.

Pour faire réussir ce programme, l’Etat garantit tous types de financements nécessaires auprès de la BFPME, et ce, en injectant des ressources du budget de l’Etat dans le cadre de la loi de finances complémentaires 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here