Comment les Tunisiens se sont préparés

Soixante quatre matches sont au programme de la Coupe du monde de football qui se déroule du 12 juin au 13 juillet 2014. Dont une partie en plein mois du Ramadan. Et il faudra jongler pour ne pas rater les matchs.

12 juin-13 juillet 2014 : les Tunisiens, ou du moins une bonne partie d’entre eux, vont vivre tout au long d’un mois à l’heure de la Coupe du monde de football. Une vingtième édition qui a élu domicile cette fois dans une nation du football : le Brésil. Un pays qui a donné au sport-roi de grandes stars : Pelé évidement, mais aussi, pour ceux qui s’en souviennent encore, Tostäo, Gersson, Clodoaldo, Garrincha, Jairzino, Carlos Alberto, et pour les plus jeunes Ronaldo, Ronaldinho, Neymar, etc.

Trente deux équipes sont à l’œuvre au cours du Brésil 2014. Dont cinq africaines : Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana et Nigéria. Nul doute que nombre de Tunisiens regrettent que la Tunisie ne soit pas, pour la deuxième fois, de la fête. La dernière participation du team tunisien remonte en effet à 2006 en Allemagne.

Cela n’empêchera pas les amateurs du football de regarder les 64 matchs inscrits à cette compétition. D’autant plus qu’outre le voisin algérien et les autres clubs africains en course, il n’est pas rare que certaines équipes aient, déjà, leurs supporters. Le Brésil bien évidement et ses magiciens du ballon. Mais aussi, l’Italie pour ceux qui ont passé une partie de leur apprentissage du football avec la squadra azzura, dans les années 60 et 70,  du temps où il n’y avait qu’une seule chaîne nationale et la RAI. Avec les Mazzola, Riva, Rivera, Facchetti, Boninsegnia, … et l’Allemagne, et sa rigueur. L’Espagne, la France, etc.

Faire vite pour regagner la table familiale

Les Brésiliens sont prêts à accueillir cette grande compétition. Les rencontres démarrent, donc le 12 juin 2014, avec un Brésil-Croatie, à 21 heures. Les cafés tunisiens se sont également déjà préparés à cet événement. Ils ont donné un coup de peinture, installé un peu plus de tables et de chaises, varié leurs boissons. Ils se sont surtout abonnés à beIn Sports, comprenez le nouveau bouquet qui a remplacé Al Jazzera Sports. Et déboursé de ce fait les quelque 558 dinars nécessaires à ce sésame. Les rencontres sont diffusées en exclusivité dans le monde arabe par ce bouquet qui ne cesse de créer polémique au sujet des droits sportifs dans cette partie du monde.

Pour d’autres, ils devront se rabattre sur les TF1, sur beIn sports (comprenez le bouquet beIn français sur le satellite Astra), sur la Sky version italienne, qui transmettront une partie des rencontres programmées. Le débat sur cette question a commencé depuis février-mars 2014.

Un spectacle qui devra être suivi, à partir des Huitièmes de finale, en prenant en compte l’heure du jeûne du mois du Ramadan qui commence à la fin de juin 2014. Les rencontres se déroulant, pour l’essentiel, à quelques heures du jeûne ou juste après celui-ci. En clair, il faudra faire vite si l’on souhaite aller regarder le match au café du coin ou regagner la table familiale.

Pour le reste, il s’agira d’une occasion supplémentaire pour que les Tunisiens se visitent davantage. Et veillent devant un thé et quelques pâtisseries. En ne pensant pas toujours au lendemain, donc à l’heure où il faudra prendre le chemin du travail. Car, Coupe du monde ou pas, il faudra travailler !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here