Tunisie – Entrées touristiques : un bilan mi-figue mi-raisin

Pour la période allant du 1er janvier au 31 mai 2014, le bilan présenté par l’Office du Tourisme indique une baisse de 2,9% des entrées globales des non-résidents (1 972 472 arrivées). Ces entrées affichent une nette baisse pour trois principaux marchés européens : la France, l’Allemagne et la Grande Bretagne.

Ainsi, pour le marché français, le nombre des entrées touristiques a baissé de 8,2% entre 2013 et 2014 par rapport à la même période de 2013. Il a été ramené de 251 250 à 230 724 touristes.

Quant aux touristes allemands, leur nombre est passé de 110 240 à 112 674 touristes, en diminution de 2,2% alors que pour le marché anglais, les entrées touristiques ont régressé de 2,9% par rapport à 2013.

Pour le marché maghrébin, les chiffres sont généralement plus optimistes : +6,1% avec un total d’entrées touristiques estimé à 1 201 840 touristes contre 1 132 439 en 2013 et 1 085 134 en 2010.

La plus importante progression revient au marché algérien, en hausse de 33,2%, alors que le marché marocain a augmenté de 14%. Par contre, les entrées des Libyens ont baissé de 3,2%, à 804 642 visiteurs.

Selon l’ ONTT, le nombre des entrées des non-résidents provenant des pays du Moyen-Orient est passé de 13 489 touristes en 2013 à 13 968 en 2014, en hausse de 3,6%. En ce qui concerne les nuitées, une très légère hausse de 0,4% a été enregistrée pour l’ensemble des régions tunisiennes. Elles sont passées de 7 542 004 en 2013 à 7 575 160, en 2014.

Pour ce qui est des recettes touristiques, des données provisoires de l’ONTT révèlent que celles-ci ont atteint jusqu’au 31 mai 2014, 1067,7 millions de dinars contre 1018,6 MD en 2013, soit une augmentation de 4,8%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here