Tunisie – B.C.E : « Les islamistes prenaient le pouvoir pour un butin »

Rached Ghannouchi a évité à la Tunisie le scénario égyptien lorsqu’il a réussi à convaincre les leaders du mouvement Ennahdha d’accepter de quitter pacifiquement le pouvoir, a déclaré  Béji Caïd Essebsi, le président du parti Nidaa Tounes, dans une interview accordée à la chaîne Sky News Arabia.

M. Essebsi a par ailleurs soutenu qu’il s’est opposé au mouvement Ennahdha parce qu’il était incapable de gouverner le pays et non pour son idéologie ou ses orientations islamistes,  « le mouvement Ennahdha considérait le pouvoir comme un butin de guerre, heureusement que ses dirigeant ont fini par comprendre leur erreur. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here