Tunis – Ecole de Carthage : amendes et lourdes peines

La chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis a condamné à une peine de 4 ans d’emprisonnement  Zine el Abidine Ben Ali, son épouse Leila Trabelsi et l’ancien ministre des Domaines de l’Etat, Ridha Grira dans l’affaire de l’Ecole internationale de Carthage (ISC).

L’ancienne ministre de l’Equipement, Samira Khayache , Ridha Grira et l’ancien PDG de l’Agence foncière de l’Habitat (AFH), Farhat Mdini, ont été également condamnés  à une peine de deux ans de prison, assortie d’une amende de 7,5 millions de dinars. Le Tribunal a infligé le  double  montant de l’amende au président déchu et à son épouse.

Toujours dans la même affaire, le Tribunal a décidé un non-lieu en faveur d’Asma Mahjoub, nièce de Leila Trabelsi.

Article précédentTunis : signature d’un accord de financement et de garantie entre la BERD et Amen Bank
Article suivantTabagisme : quels moyens pour contrer ce fléau ?
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here