Ben Jeddou – Terrorisme : des zones d’ombre persistent

Deux frères, supposés être impliqués dans l’attaque meurtrière contre le domicile du ministre de l’Intérieur à Kasserine Lotfi Ben Jeddou, ont été arrêtés dans la soirée du 29 mai, selon des sources policières ayant gardé l’anonymat pour des raisons de sécurité évidentes.

Cette opération a eu lieu suite à une descente dans la maison d’un suspect impliqué dans l’attaque armée contre la maison familiale du ministre de l’Intérieur, M. Ben Jeddou, où se trouvaient sa famille, sa femme et ses deux enfants.

Rappelons qu’un groupe de personnes cagoulées, dont on ignore encore le nombre, se déplaçant à bord d’un véhicule de type Isuzu D-Max, a ouvert le feu en rafale sur les agents des forces de l’ordre chargés de surveiller la demeure, tuant quatre policiers et en blessant un cinquième.

La fusillade entre les terroristes et les forces de l’ordre – qui a duré entre 30 et 45 minutes, selon des témoignages concordants, et qui a eu lieu à quelques mètres du poste de police, supposé gardé comme un coffre-fort – a soulevé d’insistantes interrogations quant aux défaillances évidentes dans le système sécuritaire, dans une zone militaire hautement gardée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here