Tunis : L’ assurance retraite, un levier pour financer la croissance

La compagnie d’assurances STAR a organisé, mardi 13 mai à Tunis, une conférence sur le thème « L’assurance, soutien à la relance économique » donnée par Thierry Martel, directeur général de GROUPAMA, actionnaire de référence de la STAR, dont il détient 35% du capital depuis 2008.

Le secteur de l’assurance, a déclaré Thierry Martel, intervient à différents niveaux dans la croissance et le développement économique. Il constitue un soutien pour l’économie ; par son activité de gestion des risques et ensuite par son activité d’épargne, générée par les divers segments de l’assurance risque et de plus en plus par l’assurance retraite.

Présentant l’activité , l’intervenant a ajouté que le produit est un produit bien particulier, puisqu’on l’achète en espérant ne jamais avoir besoin de l’utiliser.

L’activité assurance gère des capitaux considérables qui doivent contribuer à la croissance de l’économie car l’assurance crée de la richesse qui génère à son tour des besoins d’assurance. Ainsi l’assurance recycle l’épargne (les dépôts des assurés) dans le cycle productif, à travers la Bourse, la prise de participations, l’achat des obligations émises par l’Etat, les bons du Trésor… De ce fait, il existe un lien substantiel et permanent entre l’activité d’assurance et la croissance économique.

L’assurance a aussi une fonction moralisatrice comme par exemple l’assurance automobile qui pousse indirectement les utilisateurs des véhicules à respecter le code de la route, à avoir un comportement vertueux.

Enfin, elle a une fonction sociale de plus en plus importante à travers la protection sociale qu’elle offre aux assurés, notamment dans le cas de la souscription d’une assurance retraite complémentaire. D’ailleurs, cette activité ne cesse de se développer et constitue non seulement un complément de retraite, mais également une contribution pour solutionner la problématique des caisses de retraite.

Ce type d’assurance à long terme (l’assurance retraite) peut contribuer d’une manière très significative à la croissance économiques puisque les capitaux dont disposent les compagnies d’assurance peuvent être réinvestis, car ce régime d’assurance retraite favorise la capitalisation. Il constitue également un complément important pour le système de retraite public.

Levier efficace pour mobiliser les capitaux, l’épargne retraite maximise les revenus qui peuvent être réinvestis en obligations, ou à travers la Bourse, pour des prises de participation. Dans les pays dits développés, le secteur des assurances est le premier secteur financier de l’économie, ce qui n’est pas encore le cas dans les pays en développement.

Ce secteur des assurances est aussi un secteur créateur net d’emplois. Ainsi, par exemple en France le secteur crée chaque année 12.000 emplois qualifiés.

Toutefois, pour jouer efficacement son rôle de levier de la croissance, l’assurance doit être supervisée dans le cadre d’un système de régulation calibré et prudentiel, avec un système efficace pour le contrôle des provisions.

Prenant la parole, Hafedh Gharbi, président du Comité Général des Assurances (CGA), a notamment déclaré que le CGA joue un rôle national pour rationaliser le secteur. Il a ajouté que le rôle du secteur dans la dynamisation du marché financier doit être amélioré, ajoutant qu’un contrat-programme ambitieux pour la période 2015/2020 est en cours d’élaboration pour notamment renforcer son rôle de levier de croissance du secteur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here