Tunisie – consommation : Quels prix augmentent le plus ?

pourvoir d'achat - l'économiste maghrébin

Comment l’indice des prix à la consommation familiale (IPC) a-t-il évolué durant le premier trimestre 2014 ? Les prix des biens de consommation ont augmenté de 5,5% durant le premier trimestre 2014 par rapport à la même période de 2013. A l’exception du tabac, les prix de tous les biens de consommation ont augmenté. Un communiqué publié début avril 2014 par l’Institut national de la statistique (INS) a confirmé ces constats

Les coûts de l’alimentation, des vêtements et chaussures, l’habitat, l’ameublement, la restauration et services hôteliers ont tous monté en flèche tandis qu’ aucune baisse n’a été enregistrée pour le reste des biens.

Au mois de mars 2014, le coût des produits alimentaires et des boissons ont augmenté de 6,6% par rapport au mars 2013. Pour la même période, le prix des vêtements et chaussures  ont augmenté de 7% alors que le coût de l’habitat et de l’ameublement a augmenté de 5,3%. La tendance est presque la même durant les trois premiers mois de l’année en cours.

Si on analyse l’indice des prix de l’alimentation pour le mois de mars, la situation devient plus claire. Au mois de mars 2014, les prix ont augmenté de 13,7% pour les huiles alimentaires, de 11,6% pour les fruits, de 9,2% pour les légumes, de 5,8% pour les viandes et de 10,4% pour les boissons alcoolisées. Hormis les boissons alcoolisées, ces produits sont considérés comme « des produits première nécessité ».

Notons que ces produits sont consommés par les riches et les pauvres alors que les deux catégories n’ont pas les mêmes salaires. L’écart entre ce que gagnent ces deux catégories sociales est abyssal.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here