Tunis – CTMCCV : plâtre et sable, des matières à mieux exploiter

Les huit centres techniques industriels tunisiens organisent  du 22 au 25 avril  des Journées portes ouvertes afin de présenter les services d’assistance technique que ces structures apportent aux entreprises  aussi bien en formation, certification, analyses et essais qu’en matière d’innovation et de développement technologique.

Les principaux bénéficiaires  et partenaires de ces centres ont été invités à ces journées,  notamment les fédérations professionnelles, l’Administration tunisienne, la presse nationale et le grand public.

C’est dans ce cadre que le Centre technique des matériaux de construction, de la céramique et du verre (CTMCCV) a organisé aujourd’hui à l’intention des médias tunisiens une conférence de presse avec visite des laboratoires pour présenter les prestations de cette structure.

Présentant ces journées portes ouvertes, Mounir Bahri, Directeur Général du CTMCCV, a déclaré qu’elles sont organisées en demi-journées réparties en fonction des populations cibles : administration, promoteurs immobiliers, investisseurs, industriels du BTP, associations et société civile, médias et une demi-journée le vendredi destinée au grand public.

Le CTMCCV dispose actuellement, a déclaré M. Mounir Bahri, de 8 laboratoires dont deux nouveaux : le laboratoire de réaction au feu et le laboratoire de la marque nationale de la certification de la conformité aux normes.

M. Bahri a ajouté que le secteur comprend 428 entreprises dont 22 entreprises exportatrices auxquelles s’ajoutent 150 PME travaillant dans le secteur des carrières et du façonnage.

Le CTMCCV assure notamment l’élaboration des pré-diagnostics et des diagnostics dans le cadre du Programme de Mise à Niveau, l’assistance des industriels par la mise en œuvre du système qualité, la réalisation d’études d’impact pour les projets industriels ayant des rejets sur l’environnement, l’assistance des industriels pour la modernisation des méthodes de production, l’amélioration technologique et la maîtrise de la qualité…

Dans le domaine des essais les moyens techniques et humains du centre évitent le recours par l’entreprise tunisienne aux moyens installés en Europe, et ce, dans plusieurs domaines.

Concernant les ressources nationales en matières premières concernant le secteur, le CTMCCV a procédé,  en collaboration avec l’Office National des Mines, à une cartographie  des gisements nationaux  en carbonate, gypse, sable et argile. Cette cartographie par gouvernorat est de nature à faciliter l’implantation des promoteurs  et encourager l’investissement à l’intérieur du pays.

Cette étude révèle que Gafsa et Kasserine recèlent des gisements de sable de très bonne qualité, qualité fort demandée pour la fabrication du quartz nécessaire pour les cellules photovoltaïques.

De même la Tunisie, a déclaré Mounir Bahri, recèle dans le sud tunisien le quatrième gisement mondial de la matière première du plâtre. Cette filière plâtre peut aider grandement au développement régional, à la création des petites entreprises et à la création d’emplois nouveaux. Ainsi ces filières plâtre et sable (quartz) devraient être exploitées plus efficacement vu leur impact sur le développement régional et l’employabilité.

Le directeur général du Centre a enfin rappelé que le CTMCV, grâce au volontariat et à l’abnégation de son personnel, a pu reprendre ses activités après les actes de pillage dont il a été victime pendant la révolution

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here