Maroc : Wessal Casablanca-Port le futur hub ouest-africain

Wessal Casablanca-Port, dont la cérémonie de signature des conventions de réalisation s’est tenue le 1er avril, est le premier d’une série de projets déployés au Maroc par Wessal Capital.

Projet innovant, Wessal Casablanca-Port marque une impulsion stratégique et de portée structurante, réservant une place de choix à une offre culturelle originale et à des espaces écologiques de proximité et constitue le plus important conglomérat de fonds souverains d’Afrique.

Témoin du partenariat liant le Maroc aux pays du Golfe, Wessal Capital est un levier d’investissement de nouvelle génération, réparti à parts égales entre les Etats investisseurs : les Emirats Arabes Unis, via Aabar Investments PJS, le Koweit via Al Ajial Investment Fund Holding, le Qatar via Qatar Holding LLC et le Royaume du Maroc via le Fonds Marocain de Développement Touristique (FMDT) ; auxquels vient s’ajouter l’Arabie Saoudite via son fonds souverain Public Investment Fund, pour porter l’enveloppe globale d’investissement en fonds propres à 3,4 milliards de dollars (soit 29 milliards de dirhams).

Ce projet reflète les perspectives de croissance continentale du Maroc, à travers le hub ouest-africain qu’est la métropole de Casablanca. Il vise la reconversion d’une partie de la zone portuaire de Casablanca, pour un coût de 6 milliards de dirhams  et qui entraînera un grand chantier de mise à niveau impactant l’ensemble de Casablanca, par la création d’un nouveau centre urbain à l’échelle de la ville et de son agglomération, la mise en valeur du quartier historique de la Médina et de son littoral touristique et l’identification désormais claire de la ville en tant que destination phare du tourisme de culture, d’affaires et de croisières.

Une enveloppe budgétaire complémentaire de 300 millions de DH sera consacrée par Wessal Capital aux prochaines phases du projet de réhabilitation de l’ancienne Médina qui vise à renforcer la stratégie intégrée autour d’une ambition nouvelle pour la Médina, en ligne avec les attentes légitimes de ses habitants en matière culturelle, socioéconomique et urbanistique, afin d’améliorer les conditions de vie des populations, de rehausser le cadre bâti de la cité et de préserver le patrimoine historique et culturel de la métropole.

La réalisation de ce projet permettra d’assurer, en partenariat avec l’Etat marocain, le financement du transfert du chantier naval, de la construction du nouveau port de pêche et le développement du terminal de croisières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here