1.350.000 DT en faveur des Centres de carrière et de certification des compétences

4c

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a accordé un montant de 1.350.000 DT en faveur des Centres de carrière et de certification des compétences (4C). 

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé, par communiqué, avoir accordé un financement de 1.350.000 DT, dans le cadre du projet PAQ, à plusieurs centres de carrière et de certification des compétences.

Le montant de 200.000 dinars pour les projets PAQ-PRICE-4C se répartit comme suit:
– 4C Université Tunis El Manar porté par son directeur M. Majed Harchi;
–  4C Université Kairouan porté par son directeur M. Khaled Feydi;
–  4C Université Jendouba porté par sa directrice Mme Hanen Rabhi;
–  4C Université Carthage porté par son directeur M. Walid Barhoumi;
–  4C Université Monastir porté par sa directrice Mme Abir Braham.

50.000 dinars pour les projets PAQ-Price-4C Etablissement à:
– 4C ENIM porté par sa directrice Mme Ramla Belghith;
– 4C ISET Sousse porté par son directeur M. Mourad Hadhri;
– 4C ISIM Gabès porté par son directeur M. Mehdi Khouja.

et 200.000 dinars pour les projets PAQ-Capacité de Gestion-4C à 4C ISET Charguia porté par sa directrice Mme Lylia Abdennadher.

4C pour une meilleure préparation au monde professionnel

Pour rappel, les centres de carrière et de certification des compétences constituent un des axes majeurs de la stratégie du ministère, pour la promotion de l’employabilité des étudiants. Leur nombre est passé de 34 fin 2016 à 81 fin 2017. Le ministère ambitionne de doubler ce chiffre d’ici la fin de l’année 2018. Ces Centres sont implantés dans les établissements universitaires et les Universités. Ils représentent le maillon entre l’université et l’entreprise et offrent des programmes et des formations en collaboration avec les acteurs socio-économiques.

Notons que les espaces 4C proposent une panoplie de services aux étudiants, à l’instar du conseil dans le choix du parcours académique et dans la planification de leur carrière professionnelle, l’accompagnement dans la préparation du dossier candidature pour une insertion professionnelle, la formation en «soft skills», aux techniques de recherche d’emploi et à l’entrepreneuriat, la certification en langues et en TIC et l’organisation de rencontres, de visites sur site et de journées carrières avec les entreprises.

 

Par

Publié le 11/01/2018 à 10:14

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin