Egypte: 235 morts dans l’attaque terroriste d’une mosquée

crédits : Sky News Arabia

crédits : Sky News Arabia

L’attaque terroriste qui a eu lieu, aujourd’hui, dans la mosquée Al-Rawdah, village Bir al-Abd proche d’Al-Arish au nord du Sinaï a fait – bilan provisoire – 235 morts et plus d’une centaine de blessées. 

Selon la presse égyptienne, lors de la prière du vendredi, une explosion à l’extérieur de la mosquée a poussé les fidèles à sortir en grand nombre pour tomber sous les coups de feu des terroristes qui les attendaient à l’extérieur.

 C’est sans doute l’attaque la plus sanglante et lâche jamais perpétré en Egypte qui a déjà connu par le passé d’autres événements douloureux :  il y a plus de trois ans, dans la journée du dimanche 16 février 2014, une attaque terroriste a eu lieu aussi au Sinaï, visant des touristes. Bilan : quatre personnes ont été tuées. Entre 2004 et 2006 des attentats meurtriers ont également eu lieu, lors desquels des Egyptiens et des étrangers ont été tués.  En 1997, Luxor avait été visé, où 62 personnes ont été tuées dont 58 étrangers. 

A noter que ce nouvel attentat intervient alors que l’Egypte est soumis à l’ état d’urgence décrété par le président égyptien Abdelfattah Sissi après deux attentats kamikazes contre des églises coptes à Alexandrie et à Tanta, faisant au moins 44 morts.

 

 

Par

Publié le 24/11/2017 à 16:18

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin