160 millions d’euros pour le développement des chaînes de valeur agricoles

chaines de valeur

La Banque Africaine de Développement (BAD) et le gouvernement tunisien viennent de signer trois accords de prêts pour un montant total de 160 millions d’euros, soit environ 465 millions de dinars.

Bad_Tunisie

Ces prêts sont destinés à financer la Phase II du Programme d’appui au développement régional inclusif ainsi que le Projet de valorisation des périmètres irrigués à travers le développement des chaînes de valeur agricoles.

D’un montant de 122 millions d’euros, le premier accord de prêt porte sur le financement de la Phase II du Programme d’appui au développement régional inclusif en Tunisie. Il vise à stimuler le développement régional dans 16 gouvernorats prioritaires du pays, et ce, à travers le soutien à l’inclusion économique et sociale ainsi que la promotion de la gouvernance locale.

Il permettra d’améliorer l’attractivité des régions de l’intérieur du pays par la relance de l’investissement public et privé, d’améliorer l’employabilité des jeunes et faciliter l’accès aux services de santé et de protection sociale.

Il permettra, également, d’accroître l’investissement public de 64 à 70% au cours des cinq prochaines années dans les gouvernorats ciblés et contribuera à réduire de plus de 7% la proportion de population vivant en dessous du seuil de pauvreté avec un impact direct sur plus de 240 000 ménages bénéficiaires des programmes d’assistance sociale.

Les deux autres accords de prêts, d’un montant total de 38,6 millions d’euros, sont destinés à financer le Projet de valorisation des périmètres irrigués à travers le développement des chaînes de valeur agricoles en Tunisie.

Ce projet vise à soutenir la transformation agricole du pays vers une croissance pérenne et inclusive. Il contribuera à réduire les disparités régionales et à améliorer les conditions de vie des populations rurales résidant dans 14 délégations prioritaires rattachées aux gouvernorats de Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid.

Il bénéficiera directement à plus de 3 500 ménages, soit 20 000 personnes environ dont 50 % de femmes, et permettra ainsi de créer près de 4 600 emplois permanents au profit des jeunes et des femmes.

A noter que la signature de ces accords a été effectuée par Zied Laâdhari, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, et Mohamed El Azizi, Directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord, en présence de Samir Taieb, ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, et ce, en marge du Tunisia Investment Forum (TIF 2017).

 

Par

Publié le 11/11/2017 à 10:49

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin