INC : hausse du coût de la rentrée scolaire 2017/18

rentrée scolaire

« A l’occasion de la rentrée scolaire, les Tunisiens vont dépenser 472,989 millions de dinars, et ce, selon la base des données relatives au nombre d’élèves pour cette année (plus de 2 millions) et une enquête de terrain sur les prix qui a touché 25 points de vente dans le Grand Tunis», a précisé Tarek Ben Jazia, Directeur général de l’Institut National de la Consommation (INC).

Dans une déclaration accordée à la TAP, M. Ben Jazia a affirmé que les résultats de cette enquête ont fait ressortir une augmentation de 20% de la plupart des fournitures scolaires à l’exception des livres scolaires. Sachant que les fournitures importées ont enregistré, quant à elles, la plus importante augmentation du fait de la dépréciation du dinar.

Ainsi, le coût de la rentrée scolaire (fournitures et livres scolaires seulement) pour le cycle du primaire variera, selon le responsable, de 42,280 dinars à 83,890 dinars. Si on ajoute le coût du cartable et du tablier, il atteindra 91 dinars au minimum, contre 79 dinars une année auparavant.

Pour la 6ème année primaire, le coût dépasse les 153 dinars, soit une hausse globale du coût de la rentrée pour le primaire allant de 15 à 22%, selon la même enquête.

En ce qui concerne le collège, le coût variera entre 137,670 dinars et 142,890 dinars. Pour un élève de la 7ème année, il est de l’ordre de 137 dinars contre 125 dinars l’année précédente.

Toutefois, le coût de la rentrée pour le cycle du secondaire est estimé entre 137,050 dinars et 148,255 dinars. Pour un élève du baccalauréat, il est de 147 dinars contre 131 dinars l’année écoulée.

De ce fait, Tarek Ben Jazia a affirmé que la hausse totale des prix pour le collège et le secondaire est évaluée entre 9 et 12%.

A noter que les principaux livres scolaires sont disponibles, cette année, dans les différents points de vente ainsi que le cahier subventionné, à l’exception de certains points de vente exposant principalement des fournitures importées, assure- t-il.

Par

Publié le 11/09/2017 à 10:56

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin