Smart city : positionner Bizerte comme ville «intelligente» leader en Tunisie

Smart city Bizerte L'Economiste Maghrébin

La ville de Bizerte accueillera, les 26 et 27 avril courant, une conférence internationale intitulée «Bizerte smart city» qui sera organisée par l’association «BIZERTE 2050», sous le haut patronage du Chef du Gouvernement Youssef Chahed, et ce, en présence des représentants des sociétés internationales opérant dans les technologies associées aux smart cities et aux énergies renouvelables, ainsi que des représentants de grandes villes européennes (Stockholm – Paris – Grenoble – Béziers – Barcelone …).

La Conférence internationale «Bizerte smart city» a pour objectifs de positionner Bizerte comme ville «intelligente» leader en Tunisie et une des villes motrices en Afrique, et de faire de cette ville un territoire à énergie positive pour une croissance verte.

Elle vise également à sensibiliser les participants sur le concept Smart city, en s’appuyant sur des retours d’expériences d’autres villes, profiter des grands travaux d’infrastructures programmés à Bizerte pour les cinq prochaines années (pont, gaz, eau…) pour fonder une Smart city, identifier un plan d’actions détaillé pour les dix prochaines années, et créer une feuille de route de transformation pour les 30 années à venir.

Cet évènement marque le début d’une série d’évènements pour les années futures. Dans ce cadre, l’accent sera mis sur le lancement d’un thinklab (plateforme pour les scientifiques où partager et discuter ouvertement de leurs recherches en ligne et en temps réel), composé d’une dizaine d’intervenants représentant les institutions publiques, entreprises privées, startups, laboratoires de recherches et universitaires, afin de construire une feuille de route stratégique.

Ainsi, ce sera l’occasion d’identifier et lancer un pilote «significatif» sur la ville de Bizerte, en concertation avec les autorités locales, de créer un pôle de compétence régional dédié aux énergies renouvelables, signer une convention et/ou un protocole de collaboration entre l’Institut polytechnique de Grenoble (INP) et l’École nationale d’ingénieurs de Bizerte (ENIB), annoncer la création d’un incubateur privé dédié aux startups dans le domaine des énergies renouvelables et des smart cities, ainsi que la création d’une zone industrialo-portuaire dédiée aux énergies renouvelables et l’implantation de nouvelles entreprises opérant dans les TICs à Bizerte.

Par

Publié le 19/04/2017 à 10:20

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin