26 C
Tunisie
7 juin 2020

Editoriaux

La fable du gouvernement de technocrates

Depuis le déclenchement de la crise et le constat quasi général que le gouvernement, dans sa composition actuelle et au vu de ses résultats, va droit dans le mur, les appels pour confier le pays à un régime de technocrates, ou de compétences, reviennent incessants.

Les raisons de la colère

Officiellement, la grève, décrétée pour le 3 septembre 2013, est organisée pour protester contre les récentes nominations à la tête de cinq radios relevant de la Radio Tunisienne.
Haica

L’indépendance dans l’interdépendance

Le communiqué  était passé plutôt inaperçu. Il y avait pourtant là de quoi  intéresser tous les traqueurs du baratin politique. Le plus triste, dans...

Si les politiques savaient !

Toutes déclarations ou comportements sur un plateau de télévision ne sont jamais fugaces. Ils sont archivés sur internet. Et peuvent être repris pour faire mal.

D’où vient la Tunisie ? Une légalité illégale est-elle pensable ?

L’élection a porté Ennahdha au pouvoir et à présent le front populaire exige son départ. En Egypte, les urnes propulsent les Frères musulmans au sommet de l’Etat, mais aujourd’hui l’armée, soutenue par une large partie de la population, les chasse et les pourchasse.

Habib Kazdaghli : le fonctionnement de l’Anc a bloqué le processus...

Dans le cadre d’un dossier intitulé « Le paysage politique tunisien vu par les intellectuels et les artistes », Habib Kazdaghli professeur d’histoire contemporaine...

La journée des dupes

Peut-on définir le 22 juillet 2013 comme une journée des dupes ? A la suite de la médiation de l'Union Générale des Travailleurs Tunisiens, le président d'En-Nahdha, Rached Ghannouchi, a déclaré, jeudi matin, que son parti acceptait l'initiative de la centrale syndicale et donc implicitement la démission du gouvernement de la Troïka.

Tunisie-sécurité alimentaire : instabilité et spéculations sur les marchés internationaux des...

Les analystes de plusieurs banques américaines et européennes, notamment celles qui sont spécialisées dans le financement des affaires liées à l’agroalimentaire de base, ont revu de manière précise les données et les paramètres d’activité des marchés et sont presque unanimes que les prix alimentaires, particulièrement du blé et du riz, souffriraient de hausses de l’ordre de 13%, en moyenne, au terme de l’année en cours. Les prix d’autres denrées de base, tels que la viande, grimperaient sensiblement à fin 2013 et au cours de l’année 2014 en raison des conditions climatiques défavorables, notamment aux Etats-Unis et en Europe, considérés comme les principaux producteurs mondiaux et surtout compte tenu des fortes spéculations sur les marchés à terme par la voie d’un usage massif de produits dérivés de recours contre les risques de change et de contrepartie.

Raison garder

En football, on appelle cela marquer à la culotte. La technique de jeu consiste à suivre au plus près l’adversaire pour l’empêcher de prendre le large. En général, on marque à la culotte quand on estime que l’adversaire prépare un coup vache et qu’il faut absolument le neutraliser. Et comme chacun sait, la politique s’inspire fortement des stratégies sportives, et non l’inverse comme on serait tenté de le croire. Et c’est ainsi que nous avons pris l’habitude de voir des manifestations se former rien qu’à l’idée que l’adversaire en prépare une, pour quelque motif que ce soit.

4/6. La hantise du ribâ

Le principe sur lequel repose toute la finance islamique est de faire fructifier le capital selon les règles du droit musulman. Cela signifie la prohibition de l’usure, ribâ.

La bataille est longue mais l’avenir sera radieux

Le « Printemps arabe » ressemble à tout sauf à la saison dont il porte fallacieusement le nom. Il n’a ni le calme, ni la sérénité, ni la douceur, ni la joie qu’instille le printemps dans les esprits et les âmes.

2/6 Finance islamique et réformisme musulman

L’idée d’une alternative économique islamique a pris naissance dans la pensée réformiste du XIXème siècle, celle des penseurs tels que Jamâl al-Dîn al-Afghânî (1838/1897).

1/6 Ceux par qui le scandale arrive

Un projet de renouveau par l’Islam a pris racine depuis les années 1970 dans les pays producteurs de pétrole qui disposaient de liquidités importantes.

Al Sissi, Pinochet et les autres

Deux questions préoccupent la presse internationale : ce qui se passe en Egypte est-il un coup d’état ou une seconde révolution ? Et, indépendamment de la réponse donnée à cette question, ce qui se passe en Egypte déteindra-t-il sur la Tunisie ?

Les eaux troubles des polygames

Orson Wells disait en substance : « Les mots disent ce que je veux réellement leur faire dire ». Nous ne pensions pas que nous pouvions...

L’Eden sinon rien

Le jour de la Résurrection, une fois le jugement rendu, les hommes passent tous sur le pont installé sur les abîmes de la Géhenne, le sirât, plus fin qu'un cheveu et plus tranchant qu'un sabre.

L’Égypte contre l’Égypte – Acte 2

La situation en Egypte demeure chaotique et pour le moins confuse. L’armée a opéré une redistribution des cartes politico-institutionnelles. Le président déchu, Mohamed Morsi, est toujours en résidence surveillée.

Il y a menace d’intervention étrangère !

La résolution de la crise égyptienne, qui a fait près de 40 morts et des centaines de blessés, dépend beaucoup de l’attitude des Frères Musulmans.

2/2 – Le dilemme du boucher

« Ne te lie pas d’amitié avec le boucher, même s’il est de ton sang », dit le proverbe. De même qu’on tient le serment des bouchers, imîn al-zazzâra, pour un faux serment. On connaît ces leitmotivs.

L’Egypte contre l’Egypte

Le climat de tension et d’affrontement est à son paroxysme en Égypte au lendemain de rassemblements qui ont réuni plusieurs millions de personnes à travers le pays.