Immobilier : ces facteurs qui influeront sur les prix en 2023 selon Mubawab Tunisie

immobilier

Mubawab Tunisie, le portail de l’immobilier en Tunisie a présenté aujourd’hui les résultats d’une étude sur l’état des lieux du marché immobilier tunisien en 2022 ainsi que les perspectives de ce secteur pour l’année 2023.

La baisse du pouvoir d’achat qui a freiné l’épargne, l’augmentation continue du TMM qui va engendrer encore une augmentation du coût de crédit immobilier pour les professionnels et particuliers, la rareté et la spéculation des terrains, la hausse de l’inflation, l’instauration d’un impôt annuel de 0,5 % sur la fortune immobilière et l’augmentation du prix du baril vont impacter l’indice du prix de l’immobilier en Tunisie.

Pour faire face à la baisse de transaction prévue pour l’année 2023, Mubawab Tunisie a recommandé d’apporter des améliorations sur le programme premier logement, d’encourager l’investissement locatif principalement pour les TRE et d’être à l’écoute du marché (adopter les nouvelles constructions, offres immobilières…)

Stabilité retrouvée en 2022

S’agissant de l’évolution trimestrielle de l’indice des prix des appartements en 2022, l’année écoulée a été marquée par une évolution trimestrielle positive de l’indice des prix de l’immobilier qui a enregistré une augmentation de 3 % au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent troisième trimestre.

Durant l’année 2022, l’on remarque que l’indice des prix de Mubawab (IPM) a connu une stabilité pendant les deux premiers trimestres de l’année.

Néanmoins, cet indicateur a connu un recul de quatre points durant les deux premiers trimestres 2022; contre un accroissement de trois points pour le dernier semestre de 2022.

Evolution du volume total des transactions immobilières et évolution de l’indice général des prix de l’immobilier

« Le secteur immobilier a retrouvé une certaine stabilité en 2022. Néanmoins, le contexte économique tunisien et mondial impactent ce secteur en pleine mutation, et empêchent d’avoir une certaine visibilité quant aux évolutions futures ». Ainsi conclut Anis Gharbi, Country Manager de Mubawab Tunisie. Et ce, lors d’une rencontre avec les représentants des médias organisée le 24 janvier 2024.

Notons que l’IPM a clôturé l’année 2021 avec un IPM pareillement positif de un point au quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre 2021.

Durant les années 2020-2021, les volumes des transactions ont connu une tendance baissière.

Article précédentLes difficultés de financement des pays africains vont s’intensifier en 2022
Article suivantGrève générale du transport : dernière séance de négociation aujourd’hui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here