Elections législatives : Kaïs Saïed pointe du doigt la corruption

Le président de la République Kaïs Saïed a appelé  la cheffe du gouvernement à être vigilante aux parties qui envisagent d’acheter les voix des électeurs, lors des élections législatives, prévue pour le 17 décembre prochain.

Kaïs Saïed s’exprimait lors d’un entretien avec la cheffe du gouvernement Najla Bouden, au palais de Carthage, aujourd’hui 3 octobre. L’entretien a porté, entre autres, sur l’avancement des actions gouvernementales. Il rappelle que le décret-loi portant sur le code électorale prévoit une sanction pour le corrompu et pour le corrupteur.

Il souligne l’importance d’assurer  l’approvisionnement du marché et mettre fin au phénomène de la pénurie.

Article précédentRéélection de la Tunisie au conseil d’administration de l’UIT
Article suivantTUNINDEX a clôturé la séance du lundi, dans le rouge
Avatar photo
De formation littéraire, Hamza Marzouk travaille à l’Économiste Maghrébin depuis 2011. Il suit de près les mouvements sociaux, sous toutes leurs formes depuis 2011.Les droits socioéconomiques sont son domaine de prédilection. De même, il s'intéresse au monde de la culture et de l'art plus particulièrement : entrepreneuriat culturel et le cinéma tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here