Le SNJT condamne l’agression contre les journalistes des « Quatre vérités »

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a condamné l’agression « violente » subie, vendredi, par les journalistes du programme Les Quatre Vérités diffusé sur la chaîne de télévision privée Al-Hiwar Ettounsi par des agents de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) de Tebourba, Gouvernorat de la Manouba.

Le SNJT a exigé de la société en question d’ouvrir une enquête sur les circonstances de cette agression survenue dans un de ses sièges.

Le SNJT a également appelé les autorités judiciaires à poursuivre en justice les auteurs de l’agression. Tout en  rappelant le rôle capital des médias, notamment le journalisme d’investigation, dans la lutte contre la corruption et la protection des droits de l’Homme, soulignant l’impératif de respecter les droits des journalistes à l’accès à l’information.

Lors de son déplacement à la SNCFT, le SNJT dénonce l’agression de l’équipe de journalistes  par le gardien de l’établissement. Les journalistes ont subi des violences de la part du gardien et d’un groupe de personnes qui a confisqué leur matériel, précise le syndicat.

L’équipe a fait appel au poste de police de la région qui a envoyé du renfort pour intervenir et faire un constat sur les violences subies.

Avec TAP

Article précédentAriana: Baisse de 26% de la production de l’huile d’olive pour la saison 2022-2023 (CRDA)
Article suivantLe prix du Hackathon Tunisia e-health valley décerné à l’équipe Last Hour pour leur solution de lutte contre la pénurie des médicaments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here