Barrages – Réserves en eau: un taux de remplissage de 32,8% et un déficit de 288,8 Mm³

barrages L'Economiste Maghrébin

Selon l’ONAGRI, à la date du 23 septembre 2022, les apports cumulés aux barrages ont atteint 25,3 Mm³. Ils ont été nettement inférieurs à la moyenne de la période (61,7Mm³). Ils dépassent aussi les apports enregistrés à la même période de l’année précédente (9,3Mm³).

Ces apports sont répartis pour une part de 72,3% au Nord et 26,1% au Centre et 1,6% au Cap Bon. Par conséquent, les réserves en eau dans tous les barrages ont atteint 761,8 Mm3. Et ce, contre 705,3 Mm³ enregistrés à la même date de 2021. La moyenne enregistrée au cours des trois dernières années est de 1050,6 Mm³, soit un déficit de 288,8 Mm³.

Les volumes stockés sont répartis à 90,2% dans les barrages du Nord, 8,8% dans les barrages du Centre et 1% dans les barrages du Cap Bon.

En effet, pour l’ensemble des barrages, le taux de remplissage a atteint 32,8%. Durant la période du 01 septembre 2022 au 22 septembre 2022, la pluviométrie enregistrée a été plus élevée dans les régions du Nord et du Centre.

Elle a légèrement dépassé les niveaux enregistrés durant la moyenne de la période dans la région du Nord-Ouest.

Notons que par rapport à la même période de la campagne écoulée, la situation pluviométrique a été caractérisée par un niveau excédentaire dans les régions du Nord et du Centre Est.

Article précédentDe l’art sournois de noyer le poisson
Article suivantProrogation du processus d’inscription au RNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here