Elon Musk en tête de la liste Forbes des 400 Américains les plus riches

Le milliardaire technologique Elon Musk est arrivé en tête de la liste Forbes des 400 personnes les plus riches des États-Unis mardi, dépassant de loin la deuxième personne la plus riche du pays.

Le magazine a estimé la valeur nette de Musk à plus de 251 milliards de dollars. Bien au-delà de la deuxième place, le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos. Forbes a déclaré que l’ancien PDG d’Amazon valait environ 151 milliards de dollars.

La fortune de Musk est de 60,5 milliards de dollars de plus qu’il n’en avait en 2021. Alors que le monde commençait à sortir de la pandémie de coronavirus. Elle constitue un nouveau record pour la liste Forbes.

L’essentiel de la richesse de Musk provient du constructeur automobile Tesla, la société qu’il a cofondée et qu’il continue de diriger. Musk détient environ un quart de la société et une grande partie du reste de sa valeur nette peut être attribuée à la société d’exploration spatiale SpaceX, dont la valeur a quadruplé au cours des trois dernières années, selon Forbes.

La valeur nette de Musk a franchi la barre des 300 milliards de dollars à deux reprises au cours de l’année écoulée. En grande partie grâce aux fluctuations des prix des actions de Tesla.

Bezos détient désormais un peu moins de 10% d’Amazon.

Après avoir disparu de la liste en 2021, l’ancien président américain Donald Trump est réapparu cette année à la 343ème place avec une valeur nette estimée à 3,2 milliards de dollars. Trump a été soutenu par son Trump Media and Technology Group récemment lancé et son principal concurrent sur Twitter, Truth Social.

La vente par Trump de son ancien hôtel homonyme à Washington, DC a également remonté sa fortune, lui permettant de rembourser un prêt de la Deutsche Bank et environ 135 millions de dollars, a déclaré Forbes.

Mais ce qui fait baisser sa fortune financière, ce sont les avoirs immobiliers de l’organisation Trump à New York, qui ont été battus par la pandémie de Covid-19 et qui sont devenus l’objet d’une enquête de l’État qui s’est transformée en procès contre l’ancien commandant en chef.

Article précédentConsommation / cherté de la vie : un salaire mensuel de 3348 dinars pour vivre !
Article suivantSfax: le Forum Economique Tuniso-Libyen les 12 et 13 octobre prochain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here