Une semaine après l’appel du FMI, le parlement libanais approuve le budget 2022

Une semaine après le message du 21 septembre que le Fonds monétaire international (FMI) adressait aux autorités libanaises; le Parlement libanais a enfin approuvé lundi le projet du budget 2022.

Au Liban, le budget 2022 devait être approuvé fin 2021 par le Parlement libanais. Cette lenteur a fait l’objet de critique du FMI qui a appelé le Liban à mettre en œuvre les réformes urgentes. Et ce, pour faire face à la crise sociale et économique dans le pays.

Ainsi, la nouvelle loi de finances prévoit des recettes d’environ 30.000 milliards de livres libanaises. Pour des dépenses de l’ordre de 41.000 milliards de livres libanaises.

Notons que la livre libanaise a perdu, depuis 2019, environ 95% de sa valeur. Aujourd’hui, un dollar s’échange à 15.000 livres.

Ce budget prévoit aussi une augmentation des salaires des fonctionnaires, des militaires et des militaires à la retraite. Malgré la polémique sur les salaires du secteur public.

Article précédentA l’ONU, la Tunisie défend une gestion de la dette des pays en développement loin des “diktats”
Article suivantL’APIA organise la “Journée des start-up vertes” le 29 septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here