Maroc : réutilisation des eaux usées, lancement d’un chantier modèle

eaux utilisées

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts du Maroc, Mohamed Sadiki, a lancé hier le projet de création d’une station d’épuration et de réutilisation des eaux usées épurées à Rabat pour l’Institut Agronomique et Vétérinaire (Iav) Hassan II.

Ce projet consiste en la création d’une plateforme modèle de traitement des eaux usées. Il a un coût total de 10,2 millions de dirhams, soit environ 939 millions d’euros.

La nouvelle plateforme sera un site de démonstration. Et ce, pour les différents acteurs intéressés par les questions d’eau et d’assainissement.

Le développement des compétences et la production de données sur les procédés de traitement des eaux usées les mieux adaptés au contexte marocain et notamment au milieu rural, sont indispensables pour l’optimisation du dimensionnement et de l’exploitation des stations d’épuration; ainsi que pour la réutilisation des eaux traitées. C’est ce que souligne l’agence de presse gouvernementale Map.

Le lancement de ce projet a eu lieu en marge de la cérémonie d’ouverture de l’année académique pour les étudiants de première année préparatoire aux études supérieures agricoles admis au titre de l’année académique 2022-2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here