Un show de magie assez visuel sur la scène du théâtre de Carthage

show de magie

Des surprises magiques et des numéros assez visuels ont été offerts, mardi soir, au public enfantin du Festival international de Carthage. Et ce, dans un show assuré par de grands magiciens de différents courants magiques.

Les festivaliers avaient rendez-vous avec « Le Festival Mondial de la Magie », un spectacle de deux heures, interprété par des artistes magiciens de plusieurs nationalités. Neuf artistes magiciens ont présenté des numéros assez uniques qui sont conçus pour un public de toutes les générations.

Les Français Patrice Curt, Jerome Murat, Tim Silver, Jimmy Delp, étaient parmi des magiciens de la scène comme Ernesto Planas (Cuba) et Filiberto Selvi (Italie). Ainsi que Mikael Szanyiel (Royaume-Uni), Vlad Kryvonogov (Ukraine) et Huanz Zhen (Chine) qui est la seule femme au programme.

Le Français Patrice Curt était le maître de cérémonie de la soirée. Il avait présenté les différents numéros de ses collègues. Et ce, en faisant usage de son talent d’artiste qui sait l’art de la comédie et celui de la Magie. Patrice Curt avait également interprété son célèbre numéro Le Chapeau de Tabarin.

Le début était avec le Cubain Ernesto Planas et ses parapluies colorées qui se multiplient. Ce magicien de renommée internationale a donné une performance assez agréable.

Jimmy Delp, Le magicien orange, a épaté le public avec son numéro où l’illusion de la magie est garantie. Ce magicien est assez célèbre pour ses numéros présentés sur scène et dans les grandes émissions de télévisions du monde entier.

Mikael Szanyiel est apparu dans un numéro qui a fait le tour du monde, “Le Chanteur d’Opéra”. Cet artiste adopte une approche assez particulière de la magie avec des numéros alliant théâtralité, comédie, magie et musique.

A Carthage, la magie s’était presque opérée dans un show où le mystère, l’extraordinaire et l’humour se côtoient. Les artistes largement récompensés, étaient réunis sur la scène du grand théâtre antique de Carthage devant un public assez nombreux, composé pour la plupart d’enfants et leurs parents.

un nombre limité de spectateurs

Malgré les belles performances, la magie a failli s’estomper devant la grandeur de l’espace pour un spectacle conçu pour des lieux moins spacieux et un nombre limité de spectateurs.

Les cubes installés sur scène ont empêché certains spectateurs de regarder le spectacle comme il faut. Le jeu des magiciens était pour la plupart du temps invisible. Et ce, pour les spectateurs dans les gradins qui se trouvaient un peu loin de la scène. Des cris de manifestement se faisaient entendre de la part du public enfantin installé sur la partie gauche de la scène. Ils étaient mécontents d’avoir raté certains détails.

Avec la grandeur de l’espace, le théâtre antique de Carthage, la magie des tours de magie des artistes magiciens n’a pu être appréciée à sa juste valeur.

Ce genre de spectacle semble peu adapté à un théâtre aussi grand que celui de Carthage. L’ennui était palpable chez une partie du public enfantin qui en plus de la question de visibilité n’est pas habitué aux spectacles de magie. Rares sont les fois où ce genre de spectacles est présenté en Tunisie.

Les tours de magie sont généralement adaptés. Et ce, aux petites scènes et à un public qui ne dépasse pas les 5000 spectateurs. La réception du spectacle aurait aussi pu être bien réussie.  Et ce, avec l’installation d’écrans géants, devenus indispensables pour tous les grands spectacles.

« Le Festival Mondial de la Magie” a été présenté devant plus de 300.000 spectateurs en Europe. Tous les numéros présentés ont été primés à de nombreuses reprises dans les plus prestigieux festivals de magie du Monde.

Le spectacle de Carthage constitue une étape dans une tournée internationale des artistes magiciens qui se poursuivra jusqu’à décembre 2024. Il les mènera dans plusieurs villes françaises.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here