Réévaluation des actifs immobilisés : nouveautés comptables et fiscales

experts comptables

Quelles sont les nouveautés comptables introduites dans la réévaluation des actifs immobilisés pour les sociétés, selon leur valeur réelle ? Quelles sont les problématiques de mise en œuvre ? Tels sont les thèmes du workshop qu’organise l’Institut tunisiens des experts comptables le mardi 5 juillet 2022. Et ce à l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE), aux Berges du Lac.

Avantageuses en permettant le renforcement des fonds propres des entreprises et l’amélioration de l’information financière, ces nouvelles mesures, indique Moncef Boussanouga Zammouri, président de l’ITEC, ont exigé l’émission d’une nouvelle norme comptable 5 autorisant l’application du modèle de réévaluation et introduisant de nouvelles dispositions, de nouveaux concepts et de nouvelles méthodes.

En effet, certaines spécificités ne manqueront pas de complexifier davantage le système fiscal dans son ensemble. D’où l’importance d’un savant mix de compétences scientifiques et de qualifications professionnelles pour les maîtriser.

D’éminents professionnels et experts spécialisés

Par ailleurs, “les zones d’ombre, les équivoques et les imprécisions relevées dans certaines nouvelles dispositions et mesures pourraient mettre le professionnel appelé à exprimer une opinion, dans une situation embarrassante”, souligne Boussanouga Zammouri.

L’ITEC s’est proposée d’organiser un workshop sur ces diverses questions en invitant à y participer d’éminents professionnels et experts spécialisés. Et ce en guise de contribution à la vulgarisation des nouveautés comptables et fiscales du régime de la réévaluation. Objectif: engager un vif débat sur les questions demeurées ambigües et à double entente.

Notons que ce workshop n’est pas réservé exclusivement aux professionnels experts comptables. Il est également accessible à l’ensemble des entreprises de la communauté professionnelle et universitaire du domaine de la comptabilité, du droit de la finance.

En effet, le programme s’articule en deux séances. La première sera modérée par Rached Fourati, président du Conseil de Surveillance de l’Amen Bank et président d’honneur de la FIDEF. Elle comprendra une conférence introductive que donnera Fayçal Derbel et une présentation des nouveautés comptables par Abderrazek Gabsi (expert-comptable).

La deuxième séance sera modérée par Abdellatif Abbes. Elle comprendra deux conférences : les aspects fiscaux, Habiba Louati, consultante, enseignante universitaire et ancienne directeur général de la DGELF au ministère des Finances, et l’opinion de l’auditeur, par Maher Gaida (expert-comptable).

Au final, une synthèse des travaux sera présentée à la fin du colloque, par mesdames Négiba Chouk et Awatef Marzouki. Elle comprendra des suggestions et recommandations pour surmonter les écueils et obstacles. Et ce en vue d’aboutir à une application réussie du nouveau régime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here