Netflix et la menace creuse des restrictions de mot de passe

Après un début d’année que l’on pourrait qualifier de catastrophique d’un point de vue financier, Netflix tente anxieusement d’arranger les choses. A commencer par une répression du partage des mots de passe. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire, selon Fortune.

Netflix essaie par tous les moyens de redresser la barre après les chiffres désastreux du premier trimestre qui ont fait état de la perte de 200 000 abonnés avec la prévision de deux millions de sorties supplémentaires au cours de l’année, selon la revue. Les actions de la société ont chuté de plus de 70 % au cours des six derniers mois. Tandis que l’offre est devenue de moins en moins attractive pour les téléspectateurs qui ne sont plus confinés à la maison.

Pour augmenter les revenus et contenir les pertes autant que possible, Netflix a commencé en mars à mettre en œuvre un programme pilote visant à réduire le partage des mots de passe. A savoir, l’utilisation du même mot de passe de connexion par plusieurs familles. Et ce, dans trois pays relativement petits d’Amérique latine : le Costa Rica, le Pérou et le Chili.

Des pertes financières

Éliminer avec succès la possibilité de partager des mots de passe résoudrait l’un des problèmes que Netflix considère comme une cause majeure des pertes financières jusqu’à présent cette année, note Fortune.

Mais le nouveau programme pilote ne marche pas bien, Netflix n’appliquant pas les changements. Alors que les utilisateurs sont très agacés par l’augmentation des frais facturés pour l’annulation des abonnements. C’est ce qui ressort d’une enquête de Rest of the Word, un site d’actualités technologiques. Et les analystes sont convaincus que cette conclusion était inévitable pour Netflix.

“Sur la base des premières tentatives faites sur les marchés secondaires, il est clair que de nombreux consommateurs ne s’aligneront pas”. Ainsi déclare Lou Besenese, fondateur et analyste en chef de l’analyste des médias Disruptive Tech Research, à Fortune.com. Ajoutant que les politiques relatives à l’utilisation des mots de passe et des coûts supplémentaires pourraient se retourner contre Netflix. Obligeant davantage d’utilisateurs à annuler leurs abonnements et à passer à d’autres services de streaming plus abordables.

“C’est trop peu”, a-t-il ajouté. “Il est trop tard pour changer de politique”.

Le problème insoluble de Netflix

Les utilisateurs de différents foyers partagent leurs mots de passe depuis des années. Mais ce n’était pas un problème pour Netflix au début.

“Le partage de mots de passe n’est pas un problème lorsque vous vous développez sur des marchés de masse. Mais cela devient un gros problème à mesure que l’entreprise approche de la saturation du marché, et c’est ce qui est arrivé à Netflix”, a déclaré Basanese.

Aujourd’hui, les concurrents de Netflix sont Disney +, HBOMax et Prime Video d’Amazon. Tous trois ont conquis des parts de marché importantes ces dernières années, devenant des adversaires directs de Netflix.

Netflix a choisi de lancer son programme pilote

Dans les trois marchés sud-américains où Netflix a choisi de lancer son programme pilote pour limiter le partage des mots de passe, les utilisateurs peuvent ajouter des comptes secondaires pour un maximum de deux personnes hors famille.

Cependant, beaucoup ont continué à partager des mots de passe avec leurs amis et leur famille dans différentes foyers. Et ce, sans réaction de Netflix ni modification de l’offre, selon l’enquête Rest of the World.

Plus d’une douzaine d’utilisateurs de Netflix interrogés par Rest of the World dans les pays concernés n’étaient pas au courant du changement de politique. Ou ils en étaient conscients, mais ils ont continué à partager des mots de passe sans aucune répercussion. Ou bien, découragés par les augmentations, ils avaient annulé leurs abonnements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here