L’inflation grimpe dans la Zone euro

L’inflation dans la zone euro dépasse les pires attentes. Puisqu’elle atteint un record de 8,1% en mai. Et ce, dans un contexte de flambée des coûts de l’énergie, selon les chiffres officiels publiés hier.

Une estimation de l’agence de statistiques de l’Union européenne Eurostat révèle que la principale composante de l’inflation dans la zone euro est l’énergie. Elle devrait bondir de 39,2% en mai. Tout en soulignant l’impact de la crise énergétique mondiale dans le contexte des sanctions contre la Russie.

Par ailleurs, les prix alimentaires devraient augmenter de 7,5% contre 6,3% en avril. Ce qui conduirait à une augmentation du coût des biens industriels de 4,2% et des services de 3,5%.

Les prix à la consommation dans les 19 pays qui utilisent l’euro augmentent désormais au rythme le plus rapide depuis le début des records pour l’euro, en 1997. L’inflation annuelle en mai était auparavant prévue à 7,8% contre 7,4% en avril.

De plus, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement dues au conflit en Ukraine et aux confinements liés à la Covid en Chine ont exercé une pression supplémentaire sur les prix à la consommation.

Enfin, notons que l’inflation annuelle est la variation du niveau des prix des biens et services de consommation entre le mois de mai et le même mois de l’année précédente. Ainsi, Eurostat publie une estimation sommaire à la fin de chaque mois de référence. Les données complètes de mai seront publiées le 17 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here