Saïed poursuit les tractations tactiques et convoque le président de la LTDH

Le président de la République, comme le décrivent ceux qui le connaissent de près, continue à s’attacher à son projet et à son idée d’organiser « son » dialogue national. Et ce, tel qu’il le conçoit, de façon à d’imposer ses faits accomplis. Dernier ajournement en date: une réunion avec le président de la LTDH.

Kaïs Saïed a demandé un entretien avec le président de la Ligue Tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), Jamel Msallem, selon les affirmations de ce dernier. Et ce, après une série de rencontres qu’il a provoquées avec les premiers responsables des organisations nationales.

Cette rencontre devrait avoir lieu, incessamment. A savoir, vers midi de ce mardi 24 mai 2022. Mais aucune indication n’a été fournie sur l’objet de cette entrevue. Même si l’on devine qu’elle aura trait à la tenue du dialogue national aux contours flous.

Ainsi, chef de l’Etat confirme sa position. Soit qu’il n’a nullement l’intention de reculer comme le lui réclame la majorité des acteurs du paysage politique et du tissu associatif. Et il continue sa quête de soutiens à son projet. En vain.

En effet, à part, Abid Briki qui continue curieusement d’appuyer le projet de Saïed et le Bâtonnier des avocats Brahim Bouderbala, le chef de l’Etat semble bel et bien isolé. D’où ses tentatives « désespérées » selon les observateurs, de trouver les moyens d’engager un passage en force, comme il l’a fait jusqu’à présent. Quelle sera donc la position officielle de la LTDH? Nous le serons bientôt…

Noureddine HLAOUI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here