En Ukraine, la guerre a déjà détruit 4,8 millions d’emplois

emplois ukraine -l-economiste-maghrebin
Photo: https://trends.levif.be/

Une cessation immédiate des hostilités en Ukraine pourrait entraîner une reprise rapide de l’emploi. Et ce, avec la restauration d’emplois pour 3,4 millions de personnes, réduisant la perte globale d’emplois à 8,9 %.

Selon le rapport de l’Organisation internationale du travail « L’impact de la crise ukrainienne sur le monde du travail : évaluations initiales », les bouleversements économiques provoqués par « l’opération spéciale » de Poutine, en près de 80 jours de conflit, ont anéanti 4,8 millions d’emplois. Si l’escalade militaire se poursuivait, selon l’étude, jusqu’à 43 % des emplois (sept millions au total) pourraient être perdus. La moitié des effectifs.

A l’inverse, une cessation immédiate des hostilités pourrait conduire à une reprise rapide de l’emploi. Et ce, avec la restauration d’emplois pour 3,4 millions de personnes, réduisant ainsi la perte globale d’emplois à 8,9%.

Selon l’analyse de l’OIT, l’activité économique en Ukraine s’est essentiellement arrêtée dans une grande partie du pays, forçant environ 50 % des entreprises locales à fermer.

La situation est aggravée par la destruction de bâtiments, de routes, d’hôpitaux et d’autres biens physiques essentiels.

Au cours du seul premier mois du conflit, des infrastructures essentielles d’une valeur estimée entre 60 et 100 milliards de dollars ont été endommagées ou détruites.

Depuis le début du conflit, plus de 5,23 millions de réfugiés (principalement des femmes, des enfants et des personnes de plus de 60 ans) ont fui vers les pays voisins.

Sur le nombre total de réfugiés, environ 2,75 millions sont en âge de travailler. Parmi eux, 43,5 % (1,2 million) ont quitté leur emploi et leur profession d’avant le conflit.

Selon l’étude, si l’invasion ne se termine pas rapidement (et que l’état des choses ne semble pas aller dans le sens d’une solution pacifique), jusqu’à 90 % de la population ukrainienne est menacée de pauvreté.

À cet égard, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a prédit que l’économie ukrainienne se contracterait de 30 % cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here