Les actions mondiales chutent par crainte d’un ralentissement économique mondial

actions

Les actions mondiales ont chuté jeudi à leur plus bas niveau en 18 mois. Alors que l’inflation élevée, la hausse des taux d’intérêt et les craintes liées à l’approvisionnement énergétique en Europe inquiètent les investisseurs d’un ralentissement économique.

L’Allemagne a averti que la Russie utilisait désormais les approvisionnements énergétiques comme une « arme » pour faire pression sur l’indice STOXX 600 à l’échelle du continent européen, qui était en baisse de 0,75%. La jauge MSCI des actions mondiales (MIWD00000PUS) était en baisse de 1,76%, hier (19h GMT). Cet indice mondial phare est inférieur de près de 20% pour l’année.

Aux États-Unis, les trois principaux indices boursiers ont basculé. En effet, le Dow Jones Industrial Average chute de 1,59%. Tandis que le S&P 500 perdait 1,56% et le Nasdaq Composite baissait de 1,59 %.

La perspective de la hausse la plus rapide des taux de la Fed depuis des décennies fait grimper le dollar américain. Et elle pèse le plus lourdement sur les actifs plus risqués qui ont explosé pendant deux ans de relance à l’ère de la pandémie de COVID-19 et de prêts à faible taux, constatent les analystes.

De ce fait, le dollar a atteint un sommet en 20 ans jeudi. De même que l’indice du dollar augmente pour la dernière fois de 0,759%. Alors que l’euro a baissé de 1,31% à 1,0373 $. Quant au yuan chinois, il glisse vers un creux de 19 mois.

Presque toutes les principales jauges de volatilité (VIX), (V2TX) signalaient un danger. Bitcoin a été pris dans une braderie d’actifs cryptographiques à risque. Alors qu’il a encore chuté de 8% à 26 570 $ ; après avoir été proche de 40 000 $ il y a à peine une semaine et près de 70 000 $ en novembre dernier.

« Nous avons eu de grands changements », déclare par ailleurs Caroline Simmons, directrice des investissements d’UBS au Royaume-Uni. Faisant également référence aux marchés obligataires et aux attentes économiques. « Et quand le marché chute, il a tendance à chuter assez rapidement. »

Les actions subissent le pire début d’année de leur récent record

Les principaux indices pan-Asie-Pacifique clôturent en baisse de 2,5% à un plus bas de 22 mois du jour au lendemain. Le Nikkei japonais (N225) chute de 1,8. Les actions des marchés émergents perdent 2,28%.

Les rendements du Trésor américain ont aussi glissé jeudi. Le rendement des bons du Trésor à dix ans chute de 4,3 points de base à 2,870%. L’obligation d’État américaine de référence ayant réduit ses pertes; après avoir chuté à un creux matinal de 2,8173%.

En outre, le rendement à dix ans de l’Allemagne, la référence pour l’Europe, chute de 15 points de base à 0,85%. Soit son plus bas en près de deux semaines.

L’or et les autres métaux précieux ont chuté jeudi. Le palladium perdant plus de 8%, les investisseurs affluant vers le dollar.

A cet égard, l’or au comptant chute de 1,6% à 1 823,26 $ l’once. Les contrats à terme sur l’or américain perdent 1,64% à 1 823,80 $ l’once.

Enfin, le cuivre de référence sur le London Metal Exchange (LME) baisse de 3,6% à 9 000 dollars la tonne dans les échanges officiels; après avoir chuté à 8 938 dollars. Les prix sont en baisse de 17% par rapport au sommet record de 10 845 $ atteint en mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here