La Russie continue d'acheminer du gaz vers l'Europe via l'Ukraine

La Russie continue de fournir du gaz naturel à l’Europe via le territoire ukrainien sans interruption. C’est ce qu’a déclaré lundi à la presse le porte-parole du géant russe de l’énergie Gazprom, Sergey Kupriyanov.

« Gazprom fournit du gaz russe pour le transit par le territoire ukrainien. Et ce, conformément aux demandes des consommateurs européens », a déclaré Kupriyanov aux journalistes. Selon lui, environ 56,9 millions de mètres cubes de gaz ont été demandés au 18 avril.
Ce volume est toutefois inférieur aux livraisons prévues dans le cadre de la réservation à long terme de Gazprom pour le transit de gaz via l’Ukraine, qui est d’environ 109,5 millions de mètres cubes par jour.

Le conflit en cours n’a pas interrompu l’approvisionnement en énergie

Les consommateurs européens ont intensifié leurs efforts pour réduire la dépendance au gaz naturel russe dans le cadre des sanctions imposées à Moscou en réponse à son opération militaire en cours en Ukraine. Certains dirigeants de l’UE ont proposé d’interdire complètement les importations d’énergie russe. Mais aucune mesure drastique dans cette direction n’a été convenue. Car la majeure partie du continent dépend fortement du gaz russe et d’autres sources d’énergie. Alors, un embargo complet pourrait entraîner une flambée de l’inflation, qui déjà atteint des records le mois dernier.
Néanmoins, les livraisons du produit à l’Europe ont été inférieures à ce qu’elles étaient. Et ce, avant le lancement de l’opération militaire de Moscou en février. L’Allemagne, par exemple, a réduit ses importations de gaz russe de 55% à 40% ces dernières semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here