La FTH dénonce l’exécution des décisions de démolition de certains établissements touristiques à Sousse

FTH

La Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) a dénoncé, dans un communiqué publié vendredi à Tunis, l’exécution des décisions de démolition de certains établissements hôteliers sur le littorale du gouvernorat de Sousse.

Selon la FTH, ces décisions ont été prises par la municipalité de Sousse à l’encontre de plusieurs unités touristiques, étant donné qu’elles sont bâties sans droit sur des parties du domaine public maritime, selon le porte-parole du syndicat de base de la garde maritime Karim Belhouche.

Démolition des établissements et espace anarchiques

La municipalité de Sousse et les services de l’agence régionale de l’Agence de protection et d’aménagement du littoral (APAL), accompagnés de la garde maritime ainsi que de la police municipale ont procédé le 7 avril 2022, l’exécution des décisions de démolition des établissements et espace anarchiques bâtis sur le domaine public maritime dans la zone touristique de Sousse.

A cet égard, la FTH a souligné que la construction de ces établissements était légale, avant 1995 , considérant que la méthode d’exécution de ces décisions reflète que ces établissements ont enfreint la loi.

La Fédération a exprimé son étonnement quant au timing d’exécution de ces décisions, avant le lancement de la saison touristique, après deux années de recul du secteur, précisant que les décisions de démolition n’est pas la solution idéale à la lumière de la concurrence que vit le pays.

Et d’ajouter que la conjoncture actuelle exige une orientation vers l’édification, d’autant plus que le pays a besoin de mobiliser des ressources, de renforcer l’investissement, et d’encourager les investisseurs en vue de sauver l’économie nationale.

La FTH a rappelé avoir appelé durant les années précédentes, les autorités concernés, notamment les ministères du Tourisme et de l’Environnement ainsi que (APAL), à mettre en place un nouveau cadre légal qui met en équation les services de toutes les régions. Elle a réitéré son appel à l’APAL à ouvrir le dialogue et les consultations avec toutes les parties en vue de mettre en place un cadre légal transitionnel permettant d’éviter les défaillances et de geler les décisions de démolition jusqu’à la régularisation des situations, en tenant compte des spécificités de chaque région.

Accorder plus d’intérêt à l’environnement

La FTH a également mis l’accent sur la nécessité d’accorder plus d’intérêt à l’environnement et à mettre en place les moyens pour sa protection.

 Par ailleurs, des touristes résidents dans quelques unités touristiques ont photographié  ces opérations de démolition des constructions et des espaces anarchiques dans la zone touristique de Sousse.  Plusieurs acteurs du secteur ont considéré que ces pratiques ne manqueront pas de nuire à l’image de la destination tunisienne.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here