Habib Bourguiba, l'homme d'Etat, le visionnaire, il y a 22 ans…

Habib Bourguiba

Vingt deux ans après la disparition du leader Habib Bourguiba, un 6 avril 2000, le père de l’Indépendance est devenu une grande figure du monde contemporain, ou mieux encore un visionnaire non seulement  dans son pays, mais aussi dans le monde entier.

Habib Bourguiba a eu le courage et la vision de celui qui, après 1965, a appelé les Etats arabes à ouvrir la voie de la paix notamment dans le conflit palestinien. C’est grâce à lui que la Tunisie a montré le chemin de la modernité, à l’aube de l’indépendance, avec le Code du statut personnel, la démocratisation de l’éducation et de la santé. C’est tout un parcours hors du commun avec tant de luttes et de combats au service de la Nation.

Pour ceux qui l’ont connu de près, ils confirment tous qu’il avait un talent fou, celui d’orateur connu pour ses discours enflammés pour inciter les Tunisiens à se mobiliser. Trois mois à peine après l’Indépendance, Bourguiba avait un seul souhait : “Il faut moderniser et changer les mentalités”, répétait-il. Il était le seul à pouvoir le faire, en imposant le Code du statut personnel, boycottant notamment la polygamie. A l’époque déjà, sa réputation était faite. Bourguiba pour le reste du monde était le libérateur de la femme.
Il y a 22 ans jour pour jour, le leader Habib Bourguiba tirait sa révérence en laissant à son peuple un legs  exceptionnel et intemporel qui servira d’exemple pour des temps immémoriaux : l’obligation et la gratuité de l’enseignement, la République, l’accès au service de la santé publique, l’émancipation de la femme, le Code du statut personnel, l’interdiction de la polygamie, la couverture sociale. Autant d’acquis qui ont permis à ces dix dernières années de résister aux sirènes de l’obscurantisme et de gagner l’admiration du monde ce que le leader Habib Bourguiba a bâti. A savoir une Tunisie moderne… 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here