Hafedh Zouari : "J'ai déjà appelé à la dissolution de l'ARP en mars 2020"

hafedh zouari

Le député et vice-président du parti Al Badil Ettounsi, Hafedh Zouari, annonce, dans un post publié sur son compte officiel du réseau social Facebook, qu’il n’a pas pris part à la réunion à distance de l’ARP, aujourd’hui 28 mars.

Dans le même contexte, il déclare qu’il ne sera jamais un faux témoin. Hafedh Zouari affirme sa volonté de faire des sacrifices pour le bien de la Tunisie. A cet égard, il rappelle qu’il a demandé la dissolution du parlement en mars 2020; alors qu’il avait été élu pour un deuxième mandat. Car « le parlement a dévié de son rôle principal ». Il confirme son soutien aux mesures exceptionnelles annoncées le 25 juillet. Et ce, malgré les réserves qu’il a émises par rapport à l’utilisation de l’article 80 de la Constitution.
Enfin, il pointe du doigt le refus du président d’organiser un dialogue national. Et ce, malgré les mains tendues de l’UGTT et de l’UTICA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here