Lagarde (BCE) : l'inflation ne reviendra pas à celle d'avant la pandémie

BCE

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde déclare que la politique monétaire est aujourd’hui confrontée à un nouveau défi. En effet, elle décrit un scénario de détérioration pour la zone euro. Et ce, à cause de la guerre en Ukraine.

« Nous pensons de plus en plus que la dynamique de l’inflation à moyen terme ne reviendra pas au schéma que nous avons connu avant la pandémie. Mais nous devons gérer un choc qui, à court terme, pousse l’inflation au-dessus de notre objectif et réduit la croissance ». C’est également ce qu’ajoute Mme Lagarde, présidente de la BCE.
En outre, elle indique que la BCE est consciente des risques sous-jacents en raison de la guerre et de l’incertitude dans toutes les directions.
« Pour cette raison, toutes nos décisions de politique monétaire dans les mois à venir seront nécessairement éclairées par la conjoncture économique retombée de la guerre et dépendront des données », conclut Christine Lagarde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here