Fin de la grève des agents du Groupe chimique tunisien

grève - l'économiste maghrebin

Les agents et cadres du Groupe chimique tunisien reprenaient le travail lundi 28 février 2022. Et ce, après une grève de cinq jours. Mohamed Borni Khemila, secrétaire général de la fédération du pétrole et des produits chimiques relevant de l’UGTT confirme cette information.

En effet, le syndicaliste affirme que le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi est intervenu pour mettre fin à la grève. Sachant que cette grève suspendait l’activité dans tous les sites de production. A savoir:  Tunis, Sfax, Gabès et Gafsa.

Par ailleurs, une réunion de conciliation se tiendra le 2 mars avec l’autorité de tutelle. Et ce, en présence des représentants du Bureau exécutif de l’UGTT et de la fédération du pétrole et des produits chimiques. Les causes de la grève sont liées à la soustraction de deux jours de salaire. Leur prélèvement se faisant suite à une grève de deux jours.

En outre, le syndicat revendique l’annonce des résultats d’un concours lancé en 2014 pour combler des postes vacants dans le Groupe chimique. Ainsi que le versement de la dernière tranche de prime de rendement au titre de 2020. Et la nécessité de fournir des conditions de travail convenables au sein du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here